De l’énergie renouvelable pour les plantations de thé au Kenya

La Kenya Tea Development Agency Limited (KTDA), une coopérative qui gère 66 usines de thé au Kenya, va mettre en place sept petites centrales hydroélectriques  au fil de l’eau pour fournir de l’électricité aux usines de thé. Elle vient de bénéficier d’un prêt de $15 millions de la Proparco pour financer ces infrastructures, qui lui permettront de produire une énergie à moindre coût tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre. En outre, une partie de l’énergie produite, environ 60% sera cédée à l’opérateur national public KPLC, ce qui générera des revenus supplémentaires pour KTDA.

Editor's choice

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

De l’énergie renouvelable pour les plantations …

Par Michel Fotsing temps de lecture: 1 min
0
Search
Register New Account
Reset Password