Agriculture: Le bio gagne un peu de terrain

Les superficies mondiales consacrées à l’agriculture biologique se sont élevées à 43,7 millions d’hectares (ha) fin 2014, soit 500 000 ha de plus que fin 2013, selon les dernières statistiques du « World of Organic Agriculture 2016» de l’Institut de recherche sur l’agriculture biologique (FiBL) et IFOAM. Quelque 170 pays cultivent du bio. Deux millions trois cent mille agriculteurs pratiquent la culture biologique au niveau mondial fin 2014. Les pays où figurent le plus de producteurs sont l’Inde (650 000), l’Ouganda (190 552) et le Mexique (169 703).

L’Australie est la championne  du bio avec 17,2 millions ha, suivie par l’Argentine (3,1 Mha) et les États-Unis (2,2 Mha). Si l’on se place au niveau régional, l’Océanie représente 40% des terres mondiales consacrées au bio, puis se placent l’Europe (27%), l’Amérique latine (15%), l’Asie (8%), l’Amérique du Nord (7%) et l’Afrique (3%).

 

croissance.png

Timide Afrique

En Afrique, le bio est encore peu présent. Les premiers producteurs, en termes de superficies, sont l’Ouganda (240 197 ha), la Tanzanie (186 537 ha), l’Éthiopie (160 987 ha) et la Tunisie (139 087 ha).

En Afrique de l’Ouest (voir tableau ci-dessous), le Burkina Faso (20 109 ha), la Côte d’Ivoire (19 548 ha) puis le Ghana (15 562 ha), mais en décroissance, et le Togo (15 321 ha). En revanche, en nombre de producteurs, l’Afrique se situe en deuxième position (26% des producteurs mondiaux), derrière l’Asie (40%) et devant l’Amérique latine (17%).

 

producteurs.png

Un marché en croissance

Le marché mondial des aliments biologiques a atteint $80 milliards (plus de €60 milliards). Les États-Unis est le leader du marché avec €27,1 milliards, puis se situent l’Allemagne (€7,9 milliards), la France (€4,8 milliards) et la Chine (€3,7 milliards d’euros), selon les estimations d’Organic Monitor. Les dépenses par habitant les plus élevées se situent en Suisse (€221), au Luxembourg (€164), au Danemark (€162) et en Suède (€145).

marche.png

Comparé aux OGM,  la culture biologique est bien moindre tant au niveau des superficies que de la croissance ou du nombre de producteurs. En effet,  sur la même période, en 2014, les superficies  en OGM avaient atteint un record de 181,5 millions, en hausse de 6 millions d’hectares par rapport à 2013 selon l’Isaaa. Toutefois, la culture OGM n’est  présente que dans 28 pays (172 en bio).

L’agriculture biologique en Afrique de l’Ouest fin 2014

Superficie (ha) Evolution % par rapport 2013 Exportateurs (nbre) Transformateurs (nbre) Producteurs (nbre)
Bénin 2 343, 75 18 8 8 3159
Burkina Faso 20 109,90 20 35 34 9032
Côte d’Ivoire 19 547,90 0 9 6 490
Ghana 15 562,85 -45 16 22 1588
Guinée Bissau 1 843 0 NC NC 1
Mali 11 918,50 220 8 6 12619
Niger 262,36 147 1 1 1
Nigeria 5 020,95 1908 80 80 101
Sénégal 6 929 0 6 3 18393
Togo 15 320,65 230 20 15 9933

Source :  World of Organic Agriculture 2016

Editor's choice

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Agriculture: Le bio gagne un peu de terrain

Par Michel Fotsing temps de lecture: 2 min
0
Search
Register New Account
Reset Password